La voix de Bernard Noël

Mayotte qui déboule avec sa Citroën-Turbo, défiant toutes les lois de l’aérodynamique et faisant fi du code de la route… n’aura pas suffit à faire le compte… 10 Gaillards joueurs ce vendredi soir 9 décembre pour affronter Brignon à la maison, ça faisait un peu court ! Surtout qu’eux débarquent une vingtaine… avec des biens jeunes, y en a même qu’avaient pas le permis de conduire paraît-il ! Bref du souci à ce faire, heureusement Benji et 5 de ses acolytes de la réserve viennent à notre secours, plus un pote de notre Christophe qui n’a finalement pas joué avec Brignon (l’on pas voulu ? le connaisse ?!).

Donc un grand merci à Anthony, Benjamin, Enzo, Nathan, Steven, Thomas et Uriel qui se sont alignés à nos côtés sur la pelouse, il fallait bien çà !

Avec des beaux bébés devant, du lourd avec Lapin au talon sans son pectoral, Enzo en 9, puis Benji à l’ouverture, les mobylettes-défonceuses Abdel et Emmanuel au centre, Uriel en arrière à réactions, plus deux bons Gaillards aux ailes, c’était de la dynamite, d’ailleurs les balles ont pas tardé à traverser le terrain, et « la balle à l’aile… ». 2-1 en faveur des locaux en fin de premier tiers-temps, avec un bel essai bien amené aussi par nos adversaires du soir, une bonne petite mise en bouche, arbitrage nickel de Manu… Mais c’était sans compter sur le dieu des ténèbres (si quelqu’un sait comment il s’appelle ?…) qui veillait sur nous, cinq minutes du second tiers, Cara à l’arbitrage (parfait lui aussi) qui remet Babidel en place (non mais !), démarré sur les chapeaux de roues… Puis.. Panne de projecteurs, arrêt des courses ! D’abord un côté, on est borgne, puis dans les cinq minutes suivantes deuxième côté, et là on est aveugles !

Y plus qu’à se rentrer, se débarbouiller un peu puis filer taquiner la bière, là le père-noël s’appelle Piche et sa hotte est pleine ! Sans barbe mais les bras ouverts, il nous réchauffe de sa (douce) présence et nous restaure de son succulent poulet-patate réchauffé sur place par notre père-noël et préparé par notre cuistot attitré « Je-t’explique » (ceux qui savent connaissent). Un régal cette soirée, surtout que les lutins étaient en forme comme d’ab’… Et merci à nos invité-adversaires, valeureux au combat du pré, et au bon coup de fourchette, qui ont fait honneur à leurs hôtes et qui sont resté nombreux à manger.

Une bonne soirée on vous dit !

Puis il fut temps de repartir sur nos beaux traineaux, sans traîner (quoi que), une heure et demi au lit, impecc.

Rappel : 10 licences éditées à ce jour : Bastien, Bernard, Christopher, Emmanuel, Henri, Ludovic, Manuel, Nicolas F., Sébastien L. et Sébastien M., Christophe C. à venir, les autres il faut vous en occuper, merci !

Ah que… de Bonnes fêtes à toutes et tous !

A jeudi et à l’année prochaine aux autres.

Agenda-Nos rendez-vous :

Samedi 04 février 2017 : Tournoi de la truffe à Valréas.

Votre serviteur.

Publicités

La Voix de Bernardbis

9, puis 8 au dernier entraînement de jeudi dernier, pelouse souple et temps clément, ça fait un peu short, et justement, des shorts on aimerait bien en voir plus au Refuge le jeudi soir ! Quand j’écris « on », c’est pour ceux qui y croient encore et qui sont là, il faudrait pas que eux aussi se décourage, ou se débine, ou fassent partie de ceux qui ne peuvent pas venir (et bien sûr qu’il y en a qui ne peuvent vraiment pas être présents)… Et puisqu’on parle beaucoup de Fidel(ité) ces derniers temps, il me vient un cauchemar : Les cendres des défunts Gaillards trimballées dans les rues d’Uzès et alentours, dans une remorque au cul d’une voiture verte conduite par des militaires ! ça vous fait pas flipper çà ??!

C’est d’autant plus dommage qu’on s’est encore éclatés à notre touché pendant une heure :

5-0, puis égalisation à 5-5, et enfin 10-6 pour ceux qui avaient ouvert le score, un suspens de dingue (on aurait dit une rencontre France-Nouvelle Zélande), et c’est toujours les jaunes qui gagnent à la fin !

Au passage merci à Seb-Le-Nouveau qu’est passé nous faire un petit coucou, ça fait plaisir, le doigt tient encore, il sent le pourri, tout va bien !

On a grandement intérêt à se (re)mobiliser pour vendredi prochain, on peut le faire, vendredi 9 décembre nous rencontrons Brignon à la maison, ce serait con de ne pas être le nombre, en général eux se déplacent à une vingtaine. Le match débutera vers 21h15 (restitution du terrain par la 1ère)-21h30, rendez-vous à 20h00-20h30. Après nous mangeons comme il se doit, nous dire (écrire) si tu joues, tu manges, si tu dors sur place…

Afin de préserver nos fragiles constitutions physiques, pas d’entraînement jeudi prochain 8 décembre

10 licences éditées à ce jour : Bastien, Bernard, Christopher, Emmanuel, Henri, Ludovic, Manuel, Nicolas F., Sébastien L. et Sébastien M. Les autres on bouge, merci !

Et puisque j’en suis aux directives : Arrête de fumer, stop à cette merde, dis-le à tes proches, tes familles, à ceux qui comptent, aux autres… Demain matin je vais aux obsèques d’un ami mort d’un cancer des poumons, et ça c’est bien moins supportable que tous nos tracas du quotidien.

En ces temps de campagnes, quelques réflexions politiques (puisées dans le livre « Le grand café des brèves de comptoir » de Jean-Marie Gourio) :

« Ailleurs, c’est les mêmes cons qu’ici. »

« L’autruche, elle est limitée à un seul œuf, comme les chinois. » Enfin, çà c’était avant.

« Le noir, c’est plus une mentalité qu’une couleur. »

« En 2012 on est que dans la cinquième République, on a même pas trois républiques par mille ans.»

« Le ministre de la santé, c’est lui le vrai responsable des nichons qui fuient. »

« – Il a payé sa tournée le maire ?

– Non.

– Putain, c’est toujours le peuple qui paye ! »

« – Pourquoi vous proposez pas un apéritif spécial crise ?

– J’ai le verre d’eau. »

« Le dieu de la mer, la déesse de la chasse, au moins, c’est des dieux qu’on voyait. » En attendant le prochain :

Que Vivent les Gaillards ! A vendredi (c’est ravioli ?)

Agenda-Nos rendez-vous :

Vendredi 09 décembre-21h15 : Match contre BRIGNON au stade du Refuge d’Uzès.

Votre serviteur.

La voix de Bernard 13

Et 1 et 2-0 ! Pour eux, eux ce sont les Crocovalies de Nîmes que nous sommes allés défier jeudi dernier à Kaufman. 14 Gaillards pour cette soirée ma foi « douce » côté température, 7-8 degrés, une pelouse plutôt herbeuse et souple, des bonnes conditions donc, 2 ou 3 Gaillards de plus n’auraient pas été de refus mais comme dirait l’autre : « On fait avec ce qu’on a ».

Et finalement on n’a pas mal fait… Bénéficiant du « prêt » d’un Croco en 2ème ligne, robuste et volontaire (merci à lui), match à 15 donc, qui ne restera pas dans les anales mais au cours duquel nous n’avons pas déjoués, comme nous le remarquions à la fin : Le score aurait pu être inversé sans que qui que soit trouve à y redire. Deux essais de « raccro », d’abord sur une mauvaise passe, puis une plongée dans un regroupement à un mètre de la ligne, de notre côté nous ratons une paire d’occasions de scorer, en débordement, alors que le plus dur était fait…

Bon, c’est pas grave, on tâchera de mieux finir nos bonnes actions déployées la prochaine fois, l’important est qu’à la fin tout le monde avait la banane et pas de blessé chez nous, mais malheureusement un Croco qui a du être embarqué aux urgences, un coude en vrac…

Un peu plus tard, une très sympathique réception au « Bar des cheminots », frites chaudes et mousse fraîche, puis quelques bonnes histoires croustillantes de champignons ou quelques fantasmes délirants pendant le buffet, puis enfin un retour passé minuit et un marcassin qui tente de déborder la Clio par l’aile droite, mais Kéké ne se laisse pas passer si facilement…

La prochaine fois est le vendredi 9 décembre, nous rencontrerons Brignon à la maison, une équipe sérieuse et relativement jeune plus que la majorité d’entre nous en tous cas !) d’après ce que nous ont dit les Crocos qui les ont rencontrés récemment, et sous l’arbitrage de Sam nous espérons !

Votre cher bureau se réunira vendredi prochain 25 pour planifier les rendez-vous des prochains mois (janvier-février-mars 2017) : Nous sommes sollicités par l’USAC de Nîmes, les Raffutés de Marguerites pour un match, par les En-mêlés de Vaison-La-Romaine …

A ce jour nous sommes à 7 licences, bientôt 9 éditées (plus qu’à signer les AS), allez un effort administratif les Gaillards ! Pensez à me rapporter vos A.S. complétées ou à me réclamer.

Et pour finir sur un air intellectuel, quelques répliques tirées du livre « Brèves d’ovalies », cosigné de Laurent Gales-Georges Cathalo-Daniel Herrero :

« Ça va finir à la boulangerie cette affaire : distribution de pains et de tartes à la pelle » Vincent, c’est pour toi…

« Pour dimanche prochain, je vous le rappelle, on joue samedi» Pour pas rater la messe… Et les primaires…

« – Calme-toi, te mets pas martel en tête.

– Martel ou un autre, je me le fous en tronche ! » Ça doit être les potes de Poitiers…

Et enfin pour notre coach-mangeur de nems adoré : On va faire un échauffement court mais bref » …

Et vive la France, vive l’Australie, vive les Néo-Z, vive l’Irlande, et Vivent les Gaillards !

A jeudi 24 novembre 19h30 au Refuge, youpi !

Agenda-Nos rendez-vous :

Vendredi 09 décembre-20h30 : Match contre BRIGNON au stade du Refuge d’Uzès.

Votre serviteur.

La Plume du Marathonien

18, puis 8, puis 16… un prof pourrait écrire, en ces temps de conseils de classe, de températures qui baissent et de jours qui raccourcissent : « Résultats irréguliers, peut mieux faire, il ne faut pas se démotiver et persévérer. ». Et bon courage à ceux qui bossent tard et n’ont pas le loisir de venir se défouler après leur dure journée de labeur…

Comme les autres fois on s’est bien fait plaisir et bien fatigués, deux mobylettes difficiles à rattraper sur le pré : Manu (pas celui aux nems, l’autre) et Enzo (de la famille Cara) et tous les autres méritants, et à la fin ce sont les jaunes qui gagnent, comme d’hab’.

Absences remarquées ce dernier jeudi : Nos fidèles compères Babidel et Ramirez, espérons qu’ils n’ont pas basculés à Brignon… Aller Christophe je déconne, reviens vite, jeudi prochain on mange, on va être nombreux, on fête le 11 novembre, c’est l’armistice, tu vas te régaler !

Un départ anticipé du pré aussi ce dernier jeudi : Lapin qui se « roule » l’épaule, c’est bien çà Ludo ? Bon on espère que depuis t’as pu faire une roulade inversée et que t’as remis tout çà en place, on espère bien te retrouver toi aussi jeudi prochain à l’entraînement festif.

Nous avons besoin de tout le monde, n’oublions pas que le jeudi suivant, le jeudi 17 novembre nous allons affronter les Crocos à Nîmes-Kaufman (voir les mails de vos secrétaires adorés).

Et le vendredi 9 décembre nous défirons Brignon à notre (seconde) maison du Refuge, sous l’arbitrage de Sam, que du bonheur !

En projet aussi : deux autres rencontres (janvier-février-mars 2017 ) contre l’USAC de Nîmes et les Raffutés de Marguerites qui nous ont sollicité.

Aller, encore pour le plaisir, quelques bons mots relevés dans « Le grand café des brèves de comptoir » de Jean-Marie Gourio :

« – Tu payes un coup ?

– J’ai pas ma carte de père Noël ! » Patience, il arrive bientôt.

« – Pauvre con !

– À qui tu parles ?!

– À toi !

– Ah bon, je croyais que c’était à lui, on le connaît même pas.» C’est quand même sympa de boire un coup qu’entre potes…

« – Ce qui m’emmerde chez les animaux, c’est qu’ils parlent pas.

– Moi c’est le contraire, ce que j’aime chez les animaux c’est qu’ils ferment leur gueule.» Ce n’est pas parce qu’on à rien à dire qu’il faut se taire…

A jeudi 10 novembre 19h30 au stade du Refuge, et on reste un peu ensemble ensuite pour déguster un bon moment et autres chères chairs… Vendredi c’est férié et matin au lit, youpi !

Agenda-Nos rendez-vous :

Jeudi 17 novembre-20h30 : Match contre les CROCOVALIES au stade Kaufman de Nîmes.

Vendredi 09 décembre-20h30 : Match contre BRIGNON au stade du Refuge d’Uzès.

Votre serviteur.

La voix de Bernard 13

Youpi ! Encore 18 Gaillards à l’entraînement ce dernier jeudi soir, Christopher qui revient, Brice, Christophe(s) et Franck qui récidivent, les fidèles toujours présents, ne manquent plus que les retours des Baptiste, Jérôme, Laurent, Vincent… Et les autres…

De plus notre coach Manu (qui a finalement refusé Marseille) nous fait passer dans des entonnoirs, tout ce qu’on aime, une régalade on vous dit, venez voir !

… Par contre côté « administratif », c’est pas l’affluence pour le retour des « A.S. », toujours que 3 licences éditées à ce jour, 2 en attente : Seb.M. et Henri (ce serait fait si vendredi dernier l’annexe du Comité Départemental à Saint-Quentin avait été ouverte).

Allez on bouge, merci !

D’autant plus que deux rencontres sont programmées :

– Le jeudi 17 novembre (report d’une semaine) contre les Crocos à Nîmes-Kaufman

– Le vendredi 9 décembre pour affronter Brignon chez nous au Refuge. Et là grande et belle nouvelle , nous allons avoir un super arbitre en la personne de Sam, que beaucoup d’entre nous connaissent et apprécient, valeureux ex-Gaillard et coach !

Nous devons également projeter deux autres rencontres (janvier-février-mars 2017 ?) contre l’USAC de Nîmes et les Raffutés de Marguerites qui nous ont sollicité.

Par ailleurs j’ai contacté Brignoles pour confirmer nous ne participerions pas au 18ème tournoi Régional UFAR PACA du 19 novembre, si certains d’entre nous souhaitent tout de même s’y rendre, même peu nombreux, nous y serons toujours les bienvenus au dernier moment, à noter que l’après-midi (le tournoi est le matin) aura lieu l’Assemblée Générale annuelle UFAR PACA…

Le week-end dernier quelques Gaillards ont pris de l’altitude pour aller traquer le cèpe vers chez Jérôme du côté de Pigeyres, les bolets n’ont même pas eu peur mais de nouveau un bon moment de franche camaraderie selon notre envoyé spécial Bruno, températures douces cette année, mais ils s’en fichaient, ils avaient prévu les antigels…

Une triste nouvelle « tombée » ce matin : La grand-mère de notre président est décédée, notre Piche y était très attaché, nous compatissons à son grand chagrin et pensons très fort à lui, courage…

Et pour nous mettre un peu du baume au cœur,

du livre « Brèves d’ovalies », cosigné de Laurent Gales-Georges Cathalo-Daniel Herrero :

« Le 1er centre, il va au contact, le 2ème centre, il va au soutien, et les deux autre, ils nettoient autour.» 4 centres, moi je dis y faut çà.

« Eh ! Les gars, on n’oublie pas la règle des 3P : Pousser, Plaquer, Courir.» On en fait des Pets de joie…

« Aujourd’hui, on va les regarder dans les yeux et on verra bien s’ils ont des couilles.» « T’as de beaux yeux, tu sais »

« Les gars, cet après-midi, vous avez carte bleue.» Tous au shopping !

Et notre ami flamant, mais cependant pas bégueule, recherche toujours adoptant !

A jeudi 27 octobre 19h30 au stade du Refuge.

Agenda-Nos rendez-vous :

Jeudi 17 novembre-20h30 : Match contre les CROCOVALIES au stade Kaufman de Nîmes.

Vendredi 09 décembre-20h30 : Match contre BRIGNON au stade du Refuge d’Uzès.

Votre serviteur.

La voix de Bernard 13

Encore 12 Gaillards en ce quatrième jeudi menaçant d’orage et zébré d’éclairs, pas si mal, surtout que finalement au sec… mais moins bien que jeudi précédent où nous nous comptions 18… Allez les Gaillards, on ne se démobilise pas !

Bonnes nouvelles : les retours de Brice et Franck, l’un un peu plus en cannes, l’autre un peu plus en chair… devine qui est qui ?…

Mauvaise nouvelle : Eric M. qui quitte le pré prématurément à cause d’un mollet douloureux, claquage comme il y a deux ans ? Bonne récup’ Eric, en espérant que cette fois-ci on va te revoir bientôt.

Sinon un super moment de nouveau : pas trop d’exercices de « physique », des ateliers « dynamiques », du jeu engagé et mobile avec des tas à la fin, des réflexions fleuries et/ou poétiques qui fusent, par exemple comme dirait Nico : « Y a bien que là qu’un Polonais parle à un Portugais ! », tout ce qu’on aime, merci Manu !

On doit être tous présents aux entraînements d’autant plus que nous (le staff) avons décidé de deux dates de rencontres, à finaliser complètement, mais c’est bien parti : Le jeudi 10 novembre contre les Crocos à Nîmes-Kaufman et le vendredi 9 décembre pour affronter Brignon (équipe que l’on ne connaît pas) chez nous au Refuge après l’entraînement des séniors.

Qu’on se le dise, même si l’on ne joue que des matchs amicaux, nous nous devons de ne pas passer pour des branquignols (ou des caraques, n’est-ce pas Willy ?), il faut mettre un point d’honneur à présenter une équipe digne du nom des Gaillards.

… Et pour ces futurs matches ce serait bien mieux d’avoir un maximum de licences… J’en ai (fait) éditer 3 à ce jour : Manu, Nico-Marmotte et moi, pour Seb.M. il ne me manque plus que la photo, les autres on se dépêche d’aller voir son docteur et de me rapporter (ou à Nico-Marmotte jeudi prochain) les « AS » complétées, je peux faire faire nos licences « joueur loisir » tous les vendredis soir à l’annexe du Comité Départemental à Saint-Quentin, allez on bouge, merci !

 PS : Notre ami flamant recherche toujours papa et maman, ne le laissons pas s’empoussiérer du côté de Saint-Siffret…  

 Et en parlant de réflexions intellectuelles, en voici quelques supplémentaires pour vous faire patienter jusqu’à jeudi…

 Celle-là (je l’aime bien), elle vient de ma cantine professionnelle :

Un collègue : « un orthophoniste, c’est bien celui qui joue de l’orthophone dans l’orchestre ?»

 Du livre « Brèves d’ovalies », cosigné de Laurent Gales-Georges Cathalo-Daniel Herrero :

 « – Maintenant tu connais la valeur intrinsèque de ton adversaire.

– ô moi, tu sais, en terrain sec ou en terrain mouillé, je joue ! » Dédiée à Bruno !

  « – Tu t’es fait mal où ?

– Là, au coin du terrain.

– Je crois que c’est une luxation acromio-claviculaire.

– Mais non, c’est l’épaule qui a sauté.» Pour nos chers docteurs !

  « Le parcours, c’est simple. Jusqu’au premier plot, c’est des passes, après tu tournes trois fois, après tu retournes à reculons comme jeudi dernier, ensuite tu repasses devant les plots rouges, tu tournes, tu reviens en faisant des passes et tu finis à fond les 20 derniers mètres jusqu’au drapeau. C’est simple, non ? » Spéciale Manu qui commence à nous parler de dématérialisation… Et moi qui ne comprends pas toujours les consignes…

  A jeudi 13 octobre 19h30 au stade du Refuge.

Agenda-Nos rendez-vous :

Samedi-Dimanche 22-23 octobre : Week-end champignons chez Jérôme.

Jeudi 10 novembre-20h30 : Match contre les CROCOVALIES au stade Kaufman de Nîmes.

Vendredi 09 décembre-20h30 : Match contre BRIGNON au stade du Refuge d’Uzès.

Dernière information : L’édition 2016 de notre  Tournoi des Grands Ducs, que nous organisons chaque année courant octobre à Uzès, est décalée au printemps 2017, date à définir.

                                 Votre serviteur.

Bernard 13 récidive

Quel plaisir de se retrouver pour ce deuxième jeudi de la saison…

Avec en récompense un bon repas concocté par notre maître-queue-président (ah que-oui) PICHE et sa traditionnelle mais néanmoins délicieuse gardiane, MERCI à lui qui s’est occupé de tout pour nous recevoir dans sa cuisine, transformée pour l’occasion en club house, dans les meilleurs conditions : bières et rosé frais, ça c’est la classe !

Avant ce bel agape il a eut aussi un excellent temps sur le pré plastifié, une quinzaine de Gaillards, joie (quasi liesse !) de voir quelques une de nos nouvelles têtes qui accrochent (plus des vieux de la vieille qui pointent le bout de leur nez, n’est-ce pas Fred ?), de constater que les fidèles n’en démordent pas (y a même un certain Vincent qui va peut-être pas pouvoir se retenir de passer de l’état de spectateur-passif au rôle d’acteur-actif… ?), d’accueillir des anciens tels les Jean-Marc, le court rondelet et le long effilé, passé pour nous saluer et même pour faire un brin de match, sacré Jean-Marc-Le-Grand !, et ça ça fait bien plaisir !

Activités physiques, qui de loin (avec une bonne oreille, hein Mayotte ?) pourraient passer pour anarchiques, tant les bons mots et les éclats de rire fusent, alors que pas du tout, les ateliers sont accordés et millimétrés par notre chef d‘orchestre MANU qui, lorsque l’attention et la tension se délitent un brin, ne tarde pas à remettre de l’ordre là-dedans et nous montre comment bien réaliser les exercices de gainage, bravo Manu, t’as du mérite ! Et on (se) termine avec un « vrai » match et des « vrais » plaquages d’hommes, alors là c’est le pied (et le reste aussi qui trinque).

Une seule ombre au tableau de cette soirée réussie, bien que nous aurions souhaité la présence de plus d’anciens au repas (Willi, Franck, Cha, …), cette ombre s’appelle Laulau qui, après sa longue absence liée à des soucis de genou et quelques foulée sur le terrain, ressort prématurément en boitant (déchirure du mollet selon diagnostic de notre docteur belge qui a pu passer la frontière, on se demande comment…), reviens-nous vite Laulau !

Allez, on continue de se faire plaisir tous les jeudis soir, on compte bien que les retardataires et les autres arrivent (Cara, Brice, Baptiste, …) pour gonfler, au sens figuré s’entend, les rangs de ces Gaillards qui y croient, vive nous ! Et à jeudi prochain à notre cher Refuge, horaire décalé à 19h30 donc, pas plus tard si possible…

PS : Notre ami Phænicopterus du Mons Pessulus est toujours A ADOPTER, ne le laissons pas faner telle la feuille de chêne caduc en ce début d’automne…

Quelques petites pour la route, lues dans « Le grand café des brèves de comptoir » de Jean-Marie Gourio :
Amis des poètes et de la poésie…
« Giono, c’est comme le ragondin qui met le nez dans la terre. »
« – Giono, c’est pas pareil.
– Pas pareil que qui ?
– Pas pareil que personne.»
Par tous les temps…
« – A choisir, je préfère un automne estival à un hiver printanier.
– Moi quand l’hiver est printanier, j’aime bien.
– Non, pas l’hiver printanier, l’été printanier, c’est bien, mieux qu’un printemps estival.
– Ah oui, ça, c’est trop.»
Et dans tous les sens…
« Aujourd’hui, t’es là à boire un coup, et demain, tu peux être mort !
– Ou le contraire ! »

A jeudi 29 septembre 19h30 au stade du Refuge.

Votre serviteur.